LA VIE DE SAINT JEAN BAPTISTE

Jean-Baptiste est le dernier prophète d'Israël. Jean-Baptiste est appelé aussi le Précurseur.
Il est la "voix qui crie dans le désert" pour annoncer la venue de Jésus-Christ.
Par sa prédication et le baptême qu'il propose aux foules, il annonce et prépare sa venue.
La rencontre de Jésus et de Jean-Baptiste marque la fin de la prédication de Jean et le début de celle de Jésus.
Il est donc comme un trait d'union entre le premier et le second testament.

Annonce de la naissance de Jean. Voir évangile selon saint Luc ch1 v 5 à 25.
Parce qu'un doute l'avait saisi, lors de l'annonce de l'ange, sur la fécondité tardive de sa femme, Zacharie, l'époux d'Élisabeth, avait perdu l'usage de la parole.
C'est à Aïn Karem en Judée que naît Jean. Il précède la naissance de Jésus de 6 mois.

L'annonciation. Voir évangile selon saint Luc ch1 v 26 à 38
L'ange Gabriel dit à Marie au jour de l'Annonciation: "Voici qu'Élisabeth, ta parente, en est à son sixième mois."

La visitation. Voir évangile selon saint Luc ch1 v 39 à 45.
Dès avant sa naissance, Jean a reconnu le Christ et tressailli d'allégresse en sa présence lors de la visitation.

Trois mois plus tard, l'Église fête donc la naissance de Jean-Baptiste, le précurseur du Messie.

Naissance de Jean et sa circoncision. Voir évangile selon saint Luc ch1 v 57 à 66.
La naissance de Jean délie la langue de Zacharie afin qu'elle proclame "son nom est Jean." Nom qui signifie : " Dieu fait grâce ".

Benedictus de Zacharie. Voir évangile selon saint Luc ch1 v 67 à 79.

La mission de Jean.
L'évangile de Marc (Mc 1, 1-8) s'ouvre par une citation du prophète Isaïe (40,3) : " voici que j'envoie mon messager devant toi pour préparer la route. A travers le désert, une voix crie : Préparez le chemin du Seigneur " et le texte se poursuit en disant que Jean le Baptiste parut dans le désert et proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés.

La prédication de Jean. Voir évangile selon saint Matthieu ch3 v 1 à 12. Voir évangile selon saint Luc ch3 v 1 à 18.
La vocation de Jean-Baptiste est particulière. Si on le surnomme le Précurseur, c'est bien parce qu'il ouvre la route et précède le Messie non seulement dans sa mission prophétique mais aussi dans sa mort tragique.

Le témoignage de Jean sur Jésus. Voir évangile selon saint Jean ch3 v 19 et 28. Voir évangile selon saint Jean ch3 v 22 et 36.

Jean baptise Jésus. Voir évangile selon saint Matthieu ch3 v 13 à 17 et Marc ch.1 v 9 à 11. Voir évangile selon saint Jean ch 1 v 29 et 34. Plus tard, il baptise Jésus et puis guidera vers lui ses meilleurs disciples, s'effaçant pour lui laisser la place "Voilà ma joie, elle est maintenant parfaite. Il faut qu'il grandisse et que je diminue."

Le témoignage de Jésus sur Jean. Voir évangile selon saint Matthieu ch11 v 2 à 15. Voir évangile selon saint Luc ch7 v 18 et 30.
A Jean, Jésus rendra ce témoignage: "Parmi les enfants des femmes, il n'en est pas un de plus grand que Jean-Baptiste".

Emprisonnement de Jean. Voir évangile selon saint Luc ch3 v 19 et 20.
Dans la grande tradition des prophètes du premier testament, Jean-Baptiste dénonce les fautes et crimes de son temps, ainsi le comportement d'Hérode Antipas, tétrarque (gouverneur) de Galilée qui avait répudié sa femme pour épouser sa belle sœur Hérodiade.

Il est arrêté et emprisonné dans la forteresse de Machéronte aux bords de la Mer Morte.

Exécution de Jean.
Jean sera décapité suite à la demande de Salomé, la fille d'Hérodiade, qui voulut qu'on lui apporte la tête de Jean sur un plateau (Mc 6,17 à 29). (Mt 14,3 à 12) Cette mort restera sur la conscience d'Hérode qui aimait entendre ce prophète et savait qu'il était un homme juste et saint (Mc 6,20). On dit qu'il voyait en Jésus sa réincarnation et qu'il avait peur de sa vengeance.(Mt 14,1-2) (Mc 6, 14-16) Comme beaucoup de prophètes et comme Jésus, Jean a payé de sa vie, la vérité de ce qu'il annonçait et il préfigure ainsi la Passion du Christ qui peut aussi être vue comme un baptême, une plongée dans la mort avec lui pour renaître à une vie nouvelle.

La fête de la saint Jean.
À part la Vierge Marie, Jean-Baptiste est le seul saint dont la liturgie célèbre la naissance, et cela parce que celle-ci est étroitement liée au mystère de l'incarnation du Fils de Dieu. Il s'avère aussi que cette fête est proche du solstice d'été et elle est l'occasion de faire de grands feux.

Les représentations de Jean dans l'art (tableaux, sculptures, …)
Jean est représenté très souvent avec :

  • le doigt levé vers le ciel ou dans une direction. Ceci pour signifier qu'il annonce quelqu'un qui vient, en l'occurrence il annonce la venue du Christ.
  • un agneau (à ses pieds ou dans ses bras) pour signifier qu'il a dit de Jésus : " voici l'agneau de Dieu qui enlève le péché du monde " (évangile de Jean ch.1 v29 et 36)
  • parfois avec un oriflamme ou une bannière sur lesquels est marqué la phrase ci-dessus.
  • un bâton en forme de croix qui préfigure la croix du Christ, qui donne sa vie pour la multitude.
  • parfois aussi le bâton du pèlerin.
  • un vêtement en poils de chameau.

Jean chez les orthodoxes - cliquer ici -